Magnifique surprise de la part de Kelly Rowland. Alors qu’on s’attendait encore à une nouvelle sexjam répétitive et rapidement agaçante, l’ex Destiny’s Child a profité de sa collaboration avec The Dream pour lâcher un single  » Dirty Laundry » , consistant , autobiographique  où elle remet les pendules à l’heure sur sa carrière notamment sa relation avec Beyonce. .

 

C’est sans aucun doute la chose la plus aboutie depuis le début de cette ère. Comme le laissait présager l’extrait, c’est une production totalement inspirée, si ce n’est calquée sur du R.Kelly, qu’on retrouve aussi dans la construction narrative de la chanson. Kelly raconte sa vie, vomit ses mots un peu de la manière que la légende sur certains titres de  » Tp-2.Com ».

Cependant, The Dream n’ayant pas le même talent harmonique que Robert, la chanson peut paraître un peu monotone. Rowland fait cependant un beau boulot de son coté en livrant une interprétation touchante sans toutefois tomber dans le pathos. Un petit bravo s’impose dans l’attente de l’analyse totalement des paroles mais aussi de la sortie de l’opus qui a désormais un tracklisting.

1. « #1 »
2. « Gone » (ft. Wiz Khalifa)
3. « Dirty Laundry »
4. « Kisses Down Low »
5. « You Changed » (ft. Beyoncé & Michelle Williams)
6. « Talk a Good Game »
7. « Stay Awake »
8. « Ice » (ft. Lil Wayne)
9. « I Want You Back »
10. « Red Wine »
11. « Feet to the Fire » (ft. Pharrell)
12. « Skywalker »