Image de prévisualisation YouTube

C’est la nouvelle mode. Après Kanye West qui nous avait annoncé la sortie de « Yeezus » 3 semaines avant son arrivée, c’est Jay-z qui  dans une video avec son partenaire Samsung nous presente  » Magna Carta Holy Grail« , son douzième album dans les bacs le 4 juillet prochain, soit  dans exactement 2 semaines.

Il y a fort à parier que c’est une démarche que suivra à son tour Beyonce et d’autres poids lourds de la musique mainstream dans les mois à venir.  Ils vont tous passer par une non  promotion, ou du moins une communication peu commune pour faire le buzz et vendre leur projet. La rapidité et la fluidité d’internet sont ainsi totalement mises à profit.

En plus dans le cas de Jigga, ici présent, il est quasiment déjà assurer d’avoir 1 millions de ventes car Samsung a  acheté 1 million d’exemplaires du projet afin de les offrir gratuitement aux utilisateurs de leur plateforme  téléphonique le 4 juillet prochain.

C’est du tout bon pour lui car il doit s’assurer une très grosse plus-value en plus des simples  ventes de disques. Cependant, il faut espérer qu’on ait une véritable opus de qualité et pas un truc bourré de featuring et dans sa bonne moitié inécoutable 9 mois après sa sortie comme ce fut  le cas  pour  » The Blue Print 3″.

La présence de Rick Rubin et de Timbo me rassurent néanmoins dans  la théorie où il est quand même tenu de garder un objectif de qualité. En effet, le consommateur achètera juste la marque «  Jay+z » et la certitude d’avoir de la bonne musique. Si l’opus s’avère être mauvais, la prochaine fois, il passera son tour et ça en sera fini de ce genre de  deal pour tout l’artiste car la prochaine fois, la hype et l’intérêt sera bien moindre. Aucune marque ne voudra bien financer une telle opération.

 Jigga  étant un homme sage, il y a peu de chances qu’il ne saisisse  pas cette opportunité  pour pondre un projet digne de ses plus grandes années, du moins, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.