Motown Records croit définitivement au projet de Toni Braxton et Babyface. La promotion mise en place en ce début de semaine est bien calibrée, après un passage chez Jay Leno, on a directement un clip réalisé par Ray Kay  où on voit clairement qu’il a eu un bon petit budget mis sur la table.

Image de prévisualisation YouTube

Le concept des amoureux qui se parlent à travers un mur a beau être cliché, il reste attachant surtout dans la situation actuelle où on connait bien les histoires  de trahison et de complicité très tumultueuses et médiatisées entre les 2 protagonistes. C’est d’ailleurs aussi ça qui fait le charme des paroles  et de la musicalité ( sobre, et crescendo) du titre, ici bien mis en exergue, on ne s’ennuie pas. Le réalisateur abuse quelque fois d’effets spéciaux mais l’ensemble est cohérent, charmant, assez profond sans toute fois oublier d’être sensuel. On est quand même dans une vidéo de Toni Braxton, cette dernière d’ailleurs reste toujours aussi superbe, même si j’ai toujours cette tendance à penser que les cheveux  longs lui rendent mieux justice que la coupe adoptée pour cette ère.

Le titre est entrain de devenir son plus gros succès aux U.S.A depuis  » Just Be A Man About It » en 2000 et a des chances de débuter au Hot 100 la semaine prochaine si la vidéo récolte suffisamment de vues. Une chose est en tout cas certaine, elle devrait squatter la première place des diffusions R&B adultes aux U.S.A dès le mois de Novembre.

Le label devra sinon se dépêcher de mettre l’album en précommande et de s’assurer de leurs offrir au moins 1 ou 2 grosses plate formes ( The Voice, Danceing With The Stars, X-Factor), s’ils réussissent à avoir ça, ce sera le succès assuré pour eux, ils pourront faire le plein d’exemplaires vendus avant la fin des fêtes. C’est exactement le genre de projet qu’on aime acheter  à cette période de l’année.