shakira

Et de 3! 3ème hymne de coupe du monde et 3ème vol pour Shakira. La chanteuse colombienne continue de s’attribuer le travail des autres sans leur consentement ou presque.

Rappel des faits. En 2006, elle avait exploité «  Hips Don’t lie » qui était en fait une reprise de Claudette Ortiz et de Wyclef Jean, mais ça elle ne l’a jamais dit au public. Elle l’a scandé à qui voulait l’entendre qu’elle l’a écrite. Voici la version originale du titre.

Image de prévisualisation YouTube

Ensuite, en 2010, c’était « Waka Waka« , qu’elle exploitait toujours pour le même mondial de football. Cette fois là, Shakira avait pompé un air du groupe camerounais Zangalewa. Quand le titre est sorti et qu’on lui a premièrement demandé d’où il venait, elle a dit qu’elle écrit en marchant sur la plage. Quand les médias ont réagi et les autorités camerounaises ont rétorqué, elle a expliqué qu’elle pensait que c’était un chant traditionnel africain, ça n’appartenait à personne.  Voici la version originale.

Image de prévisualisation YouTube

Aujourd’hui, encore une fois en manque d’idées et n’ayant pu plagier la chanson de quelqu’un, elle a  décidé de se tourner vers les clips.  C’est l’auteur compositeur, réalisateur, musicien et graphiste français Woodkid qui accuse la chanteuse d’avoir piqué le concept de son clip  » Iron » pour la vidéo de «  La La La ( Brazil 2014)« . Voici les 2 versions.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

On a même un montage effectué par les soins du réalisateur sur sa page Facebook.

Que dire à ce stade? Elle n’en est pas à son premier coup d’essai et il est certain qu’elle recommencera. Si la kleptomanie était une discipline, elle serait un brillant professeur.

Triste Réalité!