Mario est de retour. Après avoir été lâchement abandonné par le label RCA records il y a quelques mois –on en avait parlé ici– , il a monté sa propre maisons de disques et entend bien montrer quel artiste il est réellement au monde entier. Le label s’intitule Rivers Media Group et son premier single est «  Fireball«  qui sera  entièrement disponible le 4 Fevrier. De plus, le chanteur veut lancer une tournée qui devrait débuter juste après le week-end des grammys awards. Interrogé sur ses nouveaux projets, il déclare:

«J’ai toujours été un artiste beaucoup plus large que ce qui a été dépeint. Mais, honnêtement, j’ai eu peu ou pas de contrôle sur ce que le monde a entendu ou vu de moi avant aujourd’hui. Cependant, j’entends changer cela non seulement pour moi, mais pour d’autres artistes qui sont passés par là. »

Il continue :  « J’ai vite réalisé que j’avais besoin de m’écouter. J’ avais besoin de croire en moi. Alors que mon label précédent avait du mal à me voir autrement que comme un artiste de niche, j’ai toujours su que j’étais appelé à une plus grande plate-forme. Le problème était que je n’ étais pas sûr que je pourrais faire grand-chose sans leur main. J’ai dû sortir de cet état d’esprit. Je me devais faire quelque chose à ce sujet « .

On est dans l’euphorie de l’artiste contrôlé depuis sa tendre adolescence – il a signé son premier contrat à 13ans– qui découvre enfin la liberté. Il a envie de faire les choses de lui même et c’est très appréciable mais espérons aussi qu’il ait une bonne équipe car maintenant qu’il aura la charge de tout payer, s’il fait de mauvais investissements, le réveil sera très dur. Honnêtement, j’aurais préféré qu’il trouve un autre label sachant qu’il a 28ans et que son dernier hit single date de 2009. Il aurait pu se battre pour se trouver une place quelque part. Le risque avec la marche en indépendant est qu’il  peut vite déchanter s’il n’a pas suffisamment d’argent et repartir à la course à un label d’ici 2ans, et tout ça sera un peu du temps perdu.

Ceci étant, c’est un artiste très talentueux et c’est plaisir de le voir revenir. Le single «  Fireball » est proposé. Un style electro-urbain qui n’est pas le registre dans lequel on le préfère mais il a prévenu que c’était juste un single buzz pour les boites de nuits. La chanson est totalement dans l’air du temps . Ça refroidit de voir qu’il disait être guidé par un label et maintenant qu’on lui donne les rennes, il nous pond ce que tout le monde fait. Il mérite mieux et est capable de bien mieux

Que pensez vous du retour de Mario?