Brandy a changé d’équipe et le travail autour de ce qui sera son 7e album semble se faire dans le plus grand des secrets ou presque. The vocal bible n’en parle pas beaucoup. On a essentiellement des tweets de producteurs et des rumeurs, mais la plus persistante est bien celle selon laquelle la chanteuse a  rejoint Ciara, Mariah Carey et Jodeci chez Epic Records. Son ancien manager Breyon Prescott dirige désormais la section urbaine du label et elle est toujours attachée au label Chameleon Records de ce dernier. Sur le site du label, on retrouvait d’ailleurs un article (ici) au début de ce mois évoquant le fait qu’elle soit en studio et prévoit une tournée mondiale en 2016. Si la nouvelle se confirme, ce sera donc le second album de Brandy chez Epic vu qu’elle avait signé  » Human » chez eux en 2008.

Coté musique, elle a été en studio récemment avec Hit-Boy (Niggas in Paris, clique, flawless ) qui lui avait deja produit  » First and love« . Il avait aussi participé à l’opus «  Two Eleven » mais ces titres n’avaient pas été retenu. Cette fois, ils ont à nouveau travaillé ensemble et Stacy Barthe était aussi de la partie.

Capture d’écran 2015-03-15 à 09.24.02

Ensuite, elle a été en studio avec DJ Camper à qui on doit  » Love and war » de Tamar Braxton ou encore  » Dedicated » de Mariah Carey.

Capture d’écran 2015-03-15 à 09.25.02Le song-writer et producteur R&B gospel Tonex a aussi travaillé avec elle.

Capture d’écran 2015-03-13 à 18.23.58

Ainsi que le duo populaire du moment Pop and Oak à qui on doit «  Good Kisser » d’Usher ou de «  Sandwich and a soda » de Tamia.

Globalement, ça sera un opus dans la veine de  » Two Eleven » au niveau de la conception, à savoir qu’il risque d’y avoir beaucoup de producteurs et pas un en particulier comme elle le faisait avec ses précédents opus.

Le nom Brandy survit assez curieusement. Depuis 2004, elle enchaîne les erreurs de carrière absolument magistrales. Elle pond 2 clips par ère et fait à chaque fois 4 ans d’absence, mais son nom reste une véritable marque qui lui permet encore de pouvoir signer en Major et surtout d’avoir à chaque fois un mini hit par ère.  Aucun de ses premiers singles ne floppe vraiment, au contraire, et c’est d’ailleurs la preuve qu’il y a une attente à chaque fois qu’elle revient, elle a un public qui est là pour elle, mais tout s’arrête toujours avec le choix du second single et les promotions désastreuses. Pour cette ère, le mieux qu’on puisse espérer, c’est qu’elle nous fasse une ère avec plus de 2 singles promus. Quelque soit les chiffres, c’est tout ce qu’on en attend commercialement. Son nouveau manager Jeff Robinson ( ancien manageur d’alicia keys a ses débuts) semble avoir de grands grands espoirs pour cette ère au vu de ses posts sur instagram mais de toute façon, cette fille a deja surmonté le pire de ce qui pouvait lui deja arrivé dans l’industrie. Même si elle ne vend plus des tonnes, elle jouera la carte du maintien. Elle a 21ans de carrière, un style, et une fan base suffisamment stable pour ne pas totalement s’effondrer comme beaucoup.

Affaire à suivre donc!