Kelly Rowland commençait à nous manquer. On avait pris l’habitude de beaucoup la voir musicalement depuis 2011 et sa grossesse l’a un peu freiné surtout que la chanteuse n’a plus de label. Elle n’a pas encore trouvé de nouvelle maisons de disques après l’échec de  » Talk A Good Game » mais elle compte bien sortir un nouvel album. C’est ce qu’elle a affirmé dans une nouvelle interview au Huffington Post. La chanteuse ne sait pas encore si ce sera un projet  sur son propre label ou si elle trouvera une major d’ici là mais elle espère  sortir un opus en fin d’année, un projet plus up-tempo et essentiellement produit par Kanye West.

elle commence à en parler à partir de la 9.30.

Une direction artistique non-définie.

C’est un plaisir de la voir rayonnante et pleine de vie. Elle a l’air épanoui et ça se sent aussi dans le fait qu’elle veuille faire plus de chansons rythmées. On apprécie le fait qu’elle revienne à la musique, car c’est finalement l’information essentielle de cette interview. La direction artistique de son futur projet n’est pas encore actée et ne le sera pas tant qu’elle n’aura pas signé avec une maison de disques. Si elle signe sur son label, elle pourra faire ce qu’elle veut…. tout en sachant que ça se ressentira très fortement sur ses chiffres. De  l’autre coté , si elle signe sur une major, il se peut que l’album n’ait rien à voir avec ce qu’elle a envie de faire.

Kanye West pourra incontestablement amener une fraicheur à sa discographie, mais je crois toujours qu’elle devrait avoir un album de vraie chanteuse, un opus avec une direction et principalement construit par un seul et unique producteur. Rico Love me semblait être l’homme de la situation mais ce ne sera plus possible aujourd’hui. Ceci étant, si elle trouve la personne capable d’insuffler ce souffle à sa carrière, elle pourra peut-être enfin avoir la reconnaissance pour laquelle elle se bat depuis tant d’années. Pour rappel, hormis Beyonce, l’opus le mieux vendu par une autre Destiny’s Child  aux U.S.A est le premier album éponyme de Letoya Luckett et ce avec beaucoup moins d’exposition que Kelly. Cette dernière doit trouver le moyen de se crédibiliser et on espère qu’avec cet album, ce sera enfin une réussite.