En 2004, Ja Rule revient sur la scène avec le single «  Wonderful » qui est le dernier gros tube de sa carrière. La chanson lance l’opus « R.U.L.E » et c’est une nouvelle collaboration avec Ashanti, sauf qu’ils ont aussi fait appel au King Robert Kelly cette fois. En effet, nous sommes encore à l’époque du fameux label de The Inc et Irv Gotti, le patron est à la co-production de cette chanson. Le titre est instamment plébiscité par les radios et le grand public. Il devient un tube mondial avec une 5e place aux USA.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

« Wonderful » devient aussi le 8e top 10 de Ja Rule, le 6e d’Ashanti et le 16e d’R.Kelly avec une certification platine à la clé. C’est un retour au top inespéré pour The Inc, mais un retour qui sera de courte durée. Le clash avec 50 cent gangrène Ja Rule, la police inspecte et suspecte Irv Gotti d’acheter lui même les disques de ses artistes avec de l’argent sale, et Ashanti à qui on prête une relation avec Nelly (qu’elle nie formellement à l’époque) serait sur le départ. C’est comme ça qu’elle décide donc de remixer « Wonderful » pour répondre à tout ça. Elle supprime un des couplets de Kellz et ajoute le sien, à partir de la 2.50.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Son timbre commençait enfin à s’aggraver, il devenait moins sucré. Elle prenait de l’assurance et balançait :

Hey yeah
Cuz I’m that chick
From I-N-C
Some try to pump it
Them chicks ain’t me
Straight to the top y’all
All gone see
All my ladies say
Aww Aww Aww Aww
Is wonder why we still here
And all this hatin’
And were still here
You didn’t think that we
Would be here
Ain’t no mistakin’ this is our year

Cette version est la chanson bonus de l’album « Concrete Rose ». C’est le 17e titre du disque et comme on peut le voir, elle était encore très confiante quant à l’avenir de son label, qui ne sera cependant celui qu’elle espérait.

Le Fisc et le FBI commencent à faire des investigations autour du label et en début 2005, Def Jam (qui était la maison mère du label) leur ordonne de quitter les locaux de la maison de disques.. et ce sera donc le début d’une fin qui était d’une certaine manière annoncée.

Triste Réalité!