Après que Teyana Taylor et Kelly Rowland se soient battues à sang pour le titre. Les Bangladesh ont finalement tranché en faveur de Rowland, comme celle-ci n’a pas voulu la mettre en tracklisting et que  paradoxalement elle marche très bien en radios urbaines en ce moment. Ils se sont mis en tète de l’exploiter, histoire de lancer leur artiste féminine Candice Pillay.

La chanson ne change véritablement pas et ce n’est pas une surprise vu l’utilisation’ extrême du vocoder  dans chacune des 3 versions. Kelly qui tient cette fois le second couplet est annoncée sur ce  qui sera sans doute un des un des futurs tubes urbains de cet été.

A son leak, j’étais sceptique mais au bout d’un an, le titre a su se révéler sacrement accrocheur et même quelque peu frais. Avec un bon rappeur et sachant qu’il est assez facilement « remixable ». Les radios devraient se jeter dessus.

Image de prévisualisation YouTube