La dernière fois, j’avais parlé plus généralement des ventes qui disent que le R&B  va mal. Cette fois ci, je vais vous redonner les scores des derniers opus de R&B sans que tout aille mal pour tout le monde (même si vous le verrez ce n’est pas forcement la joie.)

1. Kelly Rowland :  Here I am (220,922)

Au vu de son exposition médiatique et avec le plus grand carton R&B de 2011, c’est clairement une énorme déconvenue pour Kelly qui montre une nouvelle fois qu’elle manque clairement de crédibilité. Les très mauvais choix de singles et les visuels trop sexuellement explicites ont définitivement eu raison de sa sympathie dans la zone R&B.  L’étape du quatrième album va être très difficile.

Chronique de l’album.

2. Jennier Hudson : I Remember Me (430,226)

Hudson, c’est la petite chouchoute de Clive Davis. Ce second projet a eu toute la promotion possible et imaginable. Elle a été médiatiquement présente toute l’année alors certes, elle frôle le disque d’or mais elle aurait pu avoir le million. Les singles auraient du  être plus poussés surtout «  I Got This », 3eme single qui est finalement mort-né.

Chronique de l’album.

3. Big Sean : Finally Famous (315,146)

315.146 ventes pour Big Sean, c’est plutôt pas mal. Au vu de son égo et de sa clique, c’est un peu moyen mais il n’a pas eu de vrai succès a part « Ass » alors il doit faire la fête même s’il est clair qu’il n’a pas encore de vraie crédibilité.

Chronique de l’album.

4. Lupe Fiasco : Lasers. (500,364)

Ultra critiqué, promo rapidement avortée, Lupe Fiasco a quand même limité la casse avec 500.000. De quoi réjouir Atlantic et lui permettre d’être plus libre pour le nouvel album. Un Bon deal.

5. Marsha Ambrosius : Late Nights & Early Mornings (417,229)

Le très bon plan pour Marsha Ambrosius qui décroche une certification Or pour un album qui n’était pas très attendu et qui n’a bénéficié que d’un succès : Far Away. Elle a su se constituée une jolie base fan. Si le premier single du prochain est un tube elle fera certainnement encore plus.

Chronique de l’album.

6. Miguel : All I want Is You (365,229)

On pourrait croire que les ventes de Miguel sont moyennes mais le gars est parti d »une première semaine à 10.000 exemplaires alors au contraire, c’est juste un réel synonyme de constance son parcours. Il a acquis une très bonne visibilité comme l’ont montré les échos sur sa dernière mixtape. Une grosse valeur montante.

7.Keyshia Cole : Calling All Hearts (338,607)

Keyshia avait prévu 7 singles pour cet album et elle avait raison, il lui était tout à fait possible d’extraire 7 titres du projet. Malheureusement, la collaboration avec Minaj a été très mal reçue et le projet est tombé à l’eau. Même  » Take Me Away » n’a pas pu le sauver, le score est  donc assez catastrophique pour elle mais au vu des circonstances, tout de même honorable.

Chronique de l’album.

8. Musiq : Musiqinthemagic (100,395)

Musiq s’est planté en 2011 sans qu’on ne comprenne pourquoi. L’opus était bon, les rotations plutôt constantes. Le rejet assez brutal reste un peu un mystère pour le moment.

Chronique de l’album.

9. Charlie Wilson : Just Charlie (271,005)

Uncle Charlie n’est pas du tout à plaindre avec ces 270.000 et quelques, il fait figure de stabilité. Les singles sont très bien accueillis par les radios adultes, son public suit. On peut noter la baisse de 80.000 comparé au précèdent mais c’est assez anecdotique vu qu’il sortait d’un plus gros succès en 2009.

Chronique de l’album.

10. Nelly : 5.0 (304,200)

Claque pour Nelly qui n’a plus aucune crédibilité urbaine et qui n’arrive pas à vendre en pop.  Just a dream a passé les 3 millions de ventes et l’opus qu’il portait n’a pu faire que ce score ci.  Déconvenue  d’autant plus difficile qu’il a bien essayé de convaincre les fans de musique urbaine notamment via le duo avec Kelly mais rien n’a marché. Il y a de fortes chances qu’il se lance dans une carrière pop à la Flo Rida prochainement.

Chronique de l’album.

11. Keri Hilson : No Boys Allowed. (311,315)

Les meubles sont saufs pour Keri Hilson. Tout est sec, elle a assuré le minimum. Un titre( Pretty Girl Rock) vendu à 1 millions de copies, 1 album à 300.000 avec une promo mieux faite, elle aurait eu les 500.000 mais son label et elle doivent être clairement rentrés dans leurs frais là. La préparation du prochain album doit se faire sans embuches.

Chronique de l’album.

12. Jazmine Sullivan : Love Me Back (219,552)

Grosse déception pour Sullivan qui perd environs 300.000 preneurs comparé à son premier essai dont les scores avaient déjà été considérés comme moyens. Elle devait se confirme et exploser et a en fait totalement chuter sans autre explication logique que celle de la lassitude du public. Ses singles ont été très  très bien joués en radios mais le public n’a juste pas voulu acheter. Peut être à cause de la ressemblance avec ces anciens succès? Une chose est sure, elle aura pas grand mal à faire mieux la prochaine fois.

Chronique de l’album.

13. Jeremih : All About You (168,630)

Score honorable pour un album sauvé par le tube avec 50 cent. Le label était très fâché par les ventes mais le carton de  » Down On me«  leur a remis le sourire aux lèvres. Il sera cependant assez complexe pour lui de rééditer ce score pour la prochaine fois, les radios et la fanbase n’était  pas vraiment de son coté.

Chronique de l’album.

14. Tank : Now Or Never (210,054)

Déception encore pour Tank qui n’aura séduit que 210.000 ladies ( et hommes.. mais ladies d’abord.). L’opus avait en fait tout pour cartonner mais la promo a été mal amenée, les singles lâchés dans tous les sens se sont mordus entre eux et n’ont pas permis au grand public de vraiment en retenir un. Bien dommage, » Celebration » avait par exemple tout du numéro 1 R&B.

Chronique de l’album.

15. Eric Benet : Lost In Time. (134,506)

Chronique de l’album.

Coolos chez Eric Benet qui est le seul à avoir plus de 10 ans de carrière et à réaliser des ventes similaires si ce n’est plus fortes aujourd’hui qu’avant. C’est de loin en deçà de qu’il mérite mais sur un label indépendant et avec 2 singles dont un seul promu, il n’aurait pas pu esperer bien mieux. L’opus lui a donné le plus gros tube de sa carrière  » Sometimes I Cry ».

Voila un peu pour les scores des albums R&B 2010/2011. Je vous prépare la suite pour bientôt, n’hésitez surtout pas à « liker » ou à partager les articles si vous aimez!