Impossible de mentir, avec la chronique ( disponible ici) du premier album de Jessie J, ce n’est certainement pas sur Musicfeelings qu’on allait avoir hâte pour son retour. Toujours est t-il que Jessie J semblait aborder cette ère d’une nouvelle manière, avec  visuellement un look plutôt osé pour une pop star . On a voulu rêvé que la musique suive le même chemin, qu’elle ait autre chose à nous proposer que des hurlements sur des productions pompées de Katy Perry et  ses autres consoeurs. Il y a indéniablement une volonté de fraîcheur exprimée dans l’attitude de la chanteuse et c’était pour elle, l’occasion de  se dévoiler.  Avec «  Wild », c’est  plutôt raté.

 

 

Bon pour faire simple, on va d’abord noter les choses qui sont bien:

– Le refrain ( plus ou moins),c’est extrêmement facile, mais on reconnait bien la patte pop de Claude Kelly, d’ailleurs d’une certaine manière,  Britney aurait pu avoir un tel refrain sur son album « Circus ».

**

Puis les choses qui le sont moins..

C’est tout le reste, en  commençant  par cette introduction : Oui, je marche pendant 45 secondes dans le noir pour vous montrer.. euh justement quoi, chère Jessie J, tu es dans le noir, on ne voit rien, c’est le principe.Pourquoi faire durer ça autant de temps? Le clip met des plombes à débuter  et quand il finit par le faire, on a l’impression que c’est une blague.

Elle est toujours dans le  » too-much« , à sautiller partout comme une sauterelle sauf que là en plus, on ne peut s’empêcher de se demander qui lui  a enlevé ses fringues. Rien d’artistique dans la démarche, on a tout simplement l’impression de faire face à une SDF ( et encore, c’est insultant pour la plupart d’entre eux) qui  a ramassé une camera dans un coin de rue.

Pour finir, on a bien sur on a les 2  » rappeurs « qui ne servent strictement à rien. Non seulement, leurs flows ne s’allient pas du tout avec la production très pop mais en plus, c’est véritablement faible. Aucun des 2 n’arrivent à réellement tirer son épingle du jeu et  c’est là qu’on  se demande, pourquoi ils sont 2?

Bref, une vidéo immensément ratée. Ceci est d’autant plus gênant qu’elle est signée sur une Major et que son album a bien marché en UK, elle aurait au moins du avoir  un budget 15000 fois supérieur à celui ci pour le titre d’introduction de son second album. C’est incompréhensible de voir qu’elle propose quelque chose d’aussi peu travaillé, comme c’est assez cocasse de voir qu’elle la princesse, de la démonstration vocale à outrance exploite autant l’auto-tune  pour néanmoins sonner difficilement juste dans les couplets de son propre titre.

Triste Réalité!