Boostée par les  mauvaises prévisions de ventes pour sa première semaine aux U.S.A, Lady Gaga est allée au  Saturday Night Live pour un show globalement réussi. La chanteuse a interprété 3 titres, une version Jazzy fraîche et drôle de « Applause« , son duo déjanté  «  Do What You Want » avec R.Kelly et finalement un live de  » Gypsy » qui pourrait devenir le 3eme single de  » ArtPop ».

Lady Gaga – Opening Monologue par caseycarlsonx1


Lady Gaga and R. Kelly – Do What U Want par caseycarlsonx1

Elle était vraiment dans le coup sur ses 2 prestations. Elle en fait trop,totalement excentrique mais reste drôle dans la première vidéo. Ensuite avec R. Kelly, c’est plus compliqué,on sent qu’ils n’ont pas eu beaucoup de temps pour répéter ensemble et qu’ils ne sont pas trop cassés la tête non plus. Chacun a fait ce qu’il connaissait ou ce qu’il imaginait sexy, ça va dans tous les sens, c’est ridicule à certains moments mais ça groove carrément. Je soupçonne cependant le King d’avoir usé du playback parce qu’au moment où il est genoux vers la fin de la prestation et qu’il chante,rien ne sort de son micro mais on entend sa voix un peu cassée.

Preuve qu’avant ça,il devait mimer sauf s’il y a eu un soucis. de logistique.M’enfin globalement,c’est plutôt sympathique. La plus grande peur était qu’à 47 ans,il fasse un peu trop vieux face à elle pour ce genre de tandem mais ça fonctionne. Attention quand même car vu ce qu’ils font dans le bridge, le clip avec Terry Richardson risque d’être assez trash dans son genre.


Lady Gaga – Gypsy par caseycarlsonx1

C’est un peu la chanson de l’album qui montre selon moi qu’elle aurait dû essayer de continuer à travailler avec Red One. D’ailleurs l’engouement des fans autour de celle-ci dans sa version studio ( qui est juste une copie de  » The Edge of Glory ») montre bien que malgré tout, c’est dans ce registre-là qu’ils la préfèrent.Elle est pas extraordinaire mais on en peut lui nier une certaine efficacité qu’on ne retrouve pas la plupart du temps dans le travail de Zedd et Madeon mais ce sera un débat qu’on tiendra plus tard. Pour revenir sur le live, il est un peu désordonné, trop même et  il y’a pas mal de passages en pré-enregistrés qu’elle essaie ensuite de rattraper. Puis le décor de la fin est juste en raté, entre elle qui s’est déguisée en gitane et le garçon black qui sort d’on-ne-sait-ou avec son pantalon fluo pour bien nous rappeler que c’est de l’euro-dance pour boite gays: On a envie de lui dire «  oui, mis merci, mais on avait  déjà compris ça, pas la peine d’enfoncer des portes déjà ouvertes« .

 Triste Réalité!

Ps: sinon, c’est certain désormais,  » Do What You Want » sera un bon petit succès et il y a même des chances qu’on ait un remix urbain connaissant R.Kelly et son amour pour ce genre de choses.