Savoir chanter n’est pas forcement un atout dans l’industrie du disque actuelle. Du moins, ça l’est mais ce n’est pas une fin en soi et ça ne garantit en rien une carrière. Il faut avoir quelque chose en plus du chant, un univers.Comme on le dit souvent, les grandes lignes de l’histoire de la pop ont été écrites, tout le monde ne fait plus que suivre et seuls sont récompensés ceux qui les font d’une manière plus ou moins intelligente, à défaut d’être originaux.

L’héroïne de Glee, Lea Michele ne comptera pas parmi ceux là. Le premier album «  Louder » de la chanteuse qui a du mal à se vendre et qui est foudroyé par la critique est un parfait exemple de tout ce qu’on peut attendre d’une fille qui a de la voix mais qui n’a… aucune personnalité artistique. C’est globalement un nouveau projet de Glee. On se souvient qu’elle était la star du show et reprenait de façon hebdomadaire tous les succès pop de moment. Ce premier opus a été construit dans le même esprit. Aucune recherche, prise de risque minimum, elle est obsédée par une seule et unique chose, montrer qu’elle sait mieux accentuer sa voix et gueuler sur des titres que nous ont déjà proposés tour à tour par Katy Perry,Demi Lovato, Selena Gomez… et Celine Dion. C’est la reine du générique, l’icône du karaoké balourd, aussi bien quand elle pose sur des trucs pop électro « Don’t Let Go, Louder »que sur des ballades poussives à la «  You’re Mine » ou encore « Empy Handed », et même quand elle parle de son petit ami décédé sur le titre «  If You Say So », on arrive pas à y croire, tellement ça manque d’âme.

Quelques chansons sont un peu moins agaçantes que d’autres comme «  Battefield », «  On My Way » mais c’est globalement un opus de séries télé. Un album sans nom. Une bande originale de programmes pour adolescents qui aurait pu être chantée par n’importe qui, et sortie n’importe quand au cours des 20 dernières années. A elle seule, cette chère Lea est un très vaste lieu commun,la définition même de la banalité.

Triste Réalité!Image de prévisualisation YouTube

8/20.