Mariah Carey a lancé hier sa série de concerts à Las Vegas au Caesar’s Palace et ce fut un joli show. La chanteuse a donc  présenté au public ses 18 numéros 1 aux U.S.A dans leur ordre de sortie avant de finir sur  » Infinity ». Le nouveau single de la diva qui a clairement du mal à séduire le grand public. Il est classé 82ème semaine aux U.S.A mais ce n’est de toutes façons pas très grave, car elle a réussi hier à faire ce que Musicfeelings lui demande de faire depuis plusieurs années, à savoir faire illusion auprès du grand public. La presse est sortie conquise, les fans étaient contents et son image se redore. Elle en avait besoin, tout le monde d’ailleurs avait besoin de voir Mariah se relever d’une certaine manière.

On sent dès la première chanson qu’elle a travaillé sa voix et qu’elle a bossé son show. C’est millimétré, et même les pré-enregistrés ou playbacks ( car il y en a, Fantasy, Heartbreaker, etc.;) ne sont pas du tout ratés. Elle est là où il faut être au moment où il faut l’être et ça donne par exemple un très beau «  Loves Take Time »  qui fut surement la meilleure prestation de la soirée.  On a aussi eu un très bon  » Thank God I Found » et un  » We Belong Together » bien géré dans les couplets, même si un peu mou comparé à la version qu’elle avait proposé en Jamaïque il y a quelques mois.


Globalement, c’est donc un bon show, mais ses problèmes vocaux ne se sont pas envolés. Elle manque souvent de souffle, a du mal à atteindre les notes pleines et l’ensemble est très très aléatoire d’une chanson à l’autre donc la route est très longue et la facilité d’antan n’est plus là. Cependant, encore une fois, elle réussit ENFIN à faire illusion auprès du grand public et c’est bien là tout ce qu’on attend d’elle. Il faut qu’elle continue dans ce sens et enchaine après sur un album qui lui permettra de capitaliser sur le succès de Vegas, si bien évidemment, il se confirme dans les semaines à venir.

A noter qu’elle chantera le 17 mai aux Billboard Music Awards.  Ce sera medley de son premier numero 1 «  vision of love » et de son dernier single  » Infinity ». C’est une association frappante, car quand on écoute les 2 chansons, au niveau des paroles et de la maturité, ça aurait clairement été plus logique que  » Infinity » soit le  premier single de sa carrière… et  » vision of love » le nouveau. Elle a un peu le syndrome de Peter Pan, mais espérons qu’elle soit brillante à cette cérémonie qui lui permettra aussi de promouvoir son best-of sorti ce mardi.