iggy-amaToute personne qui suit activement Musicfeelings ou qui a lu ce dossier n’a pas été surpris de voir Iggy Azalea rentrer des AMAS  avant-hier  avec 2 prix :  l’un pour le meilleur album Rap/Hip-Hop et l’autre pour l’artiste Rap/Hip-Hop de l’année.

Favorite Rap/Hip Hop Album: Iggy Azalea, The New Classic

Favorite Artist Rap/Hip Hop: Iggy Azalea

Dans les 2 catégories, elle était face à Drake et Eminem pour leurs 2 opus respectifs:

Nothing Was the Same – Drake
The Marshall Mathers LP 2 – Eminem

L’annonce a cependant crée un séisme chez les fans de Rap et de Hip-Hop. Le principe reste le même qu’avec Macklemore & Ryan Lewis. Azalea qui fait principalement de la Pop est soutenu par un public Pop et sa sacralisation dans le monde Hip-Hop où elle n’est pas beaucoup appréciée est vécue comme une totale usurpation. Le Blackwitter a explosé de réflexions négatives et les sites de news Hip-Hop sont en ébullition…. Comme souvent ! Ils avaient deja été agacés de la même manière quand c’était Maklemore et Ryan Lewis.  Avant ça, Nicki Minaj avait remporté le prix pour les années 2011 et 2012 mais on avait pas eu le même tollé. On pardonne aux artistes Hip-Hop de gagner ce genre de prix en misant sur des titres Pop mais la réciproque n’est pas vraie. Les produits manufacturés Pop comme Iggy qu’on essaie d’imposer dans la zone Hip-Hop sont très mal vus par le public.

Maintenant, il va  falloir s’y faire vu que ce genre de victoires vont s’enchainer. La catégorie Soul/R&B est « sauvée » simplement parce que Beyonce est encore tenace mais cette dérive se poursuivra sans doute aucun dans les années à venir.

Est ce réellement bien pour la carrière d’Iggy?

C’était les tous premiers prix de la carrière d’Iggy est c’est peut être aussi des cadeaux empoisonnés. A ce stade, il n’y a plus vraiment de  doute sur le fait qu’elle soit considérée comme étant dans une illégitimité des plus totales par le monde du Rap. Elle est constamment attaquée, voir moquée par ses paires… Mais ça à la limite, c’est le lot de beaucoup d’artistes Hip-Hop féminines à leurs debuts. Là où on constate fermement le mépris de la scène urbaine à son encontre, c’est la grande absence de collaboration. Quand une rappeuse cartonne ou commence à se faire un nom, elle  enchaine les collaborations pour 2 raisons :

– Pour se crédibiliser, c’est toujours plus difficile pour une femme que pour un homme d’être acceptée. Le fait de poser sur plusieurs chansons permet d’être écoutée par une grande audience et d’être vue sous des coutures différentes !

– Parce que tu es bankable, Iggy a une exposition, un numéro 1 au hot 100. Une autre rappeuse dans son cas serait sur  la bonne moitié des  grosses sorties  urbaines du moment comme ce fut par exemple le cas pour Nicki en 2010…. Mais ça ne se fait pas parce que la grande majorité de cette scène la rejette et voit en elle une poupée gonflable.

C’est pour ça que Snoop Dogg, Eminem et tous  les autres qui s’attaquent à elle sont très soutenus par leur fanbase et d’ailleurs, elle fait là encore une erreur stratégique. Elle répond comme une pop star en se plaignant sur Twitter hors en étant une rappeuse, elle aurait du directement aller en studio et le faire par free-style pour bien montrer qu’elle est solide, pour rentrer dans les codes de ceux qui la méprisent. Cette mollesse renforce ses détracteurs et confirme quelque part l’idée selon laquelle elle n’est pas derrière ses textes. Il y a quelque chose de  très mou, très lisse, voir enfantin dans sa personnalité qui dénote totalement avec ce qu’elle raconte dans ses titres et confirme cette idée de parodie qu’elle représente chez certains. Le milieu du rap est rempli de loups qui après cette victoire seront tous prêts à la dévorer au moindre faux-pas et le public Pop qui la porte est connu pour son incroyable infidélité. Ils aiment les tubes faciles qu’elle leur propose aujourd’hui mais elle-même n’est pas spécialement portée. La preuve, malgré tout ce buzz « The New Classic » ne totalise que 400.000 ventes!

La suite s’annonce compliquée. D’ailleurs sauf soutien exceptionnel d’un ou de plusieurs rappeurs ( hormis T.I) et chanteurs r&b, son apogée (en terme d’impact commercial) pourrait deja être derrière elle.

Affaire à suivre!