Iggy Azalea ne peut définitivement pas se reposer. Dans le dossier sur la black Music a besoin de vous, j’avais expliqué les raisons globales du rejet qu’elle subit et des moqueries dont elle est l’objet. Il est clairement plus que compliqué pour elle de vouloir s’imposer dans le monde du hip hop en reprenant et affichant trait pour trait et à toutes les étapes des codes de chanteuses pop. C’est ce qui entraîne cette trop grande détestation du public urbain à sa rencontre.

Le fait aussi qu’elle n’ait jamais su trouver les bons mots  (quand elle avait encore accès aux réseaux sociaux) n’a rien arrangé tout comme l’interview donnée par Skee, son ghost writer à la radio américaine n’arrangera rien à son cas.

En effet, tout commence à partir de la 3.58 de cette vidéo où le présentateur radio demande au rappeur et donc parolier s’il a écrit le texte d’Iggy Azalea pour «  Fancy », ce qu’il confirme. Il a écrit tout  sauf les parties de Charly XCX. Comme chacun sait, c’est toujours très mal vu de voir un rappeur qui n’écrit pas ses propres rimes, ça casse la crédibilité. C’est ce qui en fait sorte que beaucoup d’entre eux ont recours à ce procédé du parolier fantôme qu’on paie, mais qui n’est pas crédité officiellement.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Ce n’est pas un crime, elle n’est pas la première à le faire. D’ailleurs Nicki Minaj n’écrit pas tous ses textes non plus mais cette dernière a  bien compris depuis des mois qu’une accusation pareille ferait bien plus de mal à sa rivale deja en grand mal de crédibilité qu’à elle, c’est pour ça qu’elle avait lancé cette fameuse pique aux Bet awards l’an dernier en spécifiant qu’elle écrivait tous ses titres et n’utilisait pas de parolier fantôme ( parolier non crédité) sur ses opus.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Le fait que Skee choisisse de jeter Iggy dans la fausse aux lions de cette manière est assez cruel quand on connait la situation dans laquelle elle est déjà. Ce n’est pas une surprise de voir qu’elle n’est pas derrière les textes de ses chansons. Elle a juste pas le profil, pas du fait de sa couleur de peau mais du fait du fossé entre ce qu’elle raconte et sa personnalité, sa manière de s’exprimer. On se doutait de cet état de fait depuis des mois, mais le fait de le dire va continuer à cristalliser tout le mépris qu’une bonne partie du public urbain lui voue deja. Encore une fois, elle a toutes les caractéristiques d’une Britney Spears façonnée pour s’apparenter au rap ( car elle fait encore et toujours de la pop) et rien pour le moment ne semble lui offrir une porte de sortie honorable.

Triste Réalité !