Hier, c’était le 36e anniversaire de Monica et on en profite pour revenir sur le comeback gagnant de sa carrière, tout particulièrement sur la chanson « Still Standing ». C’est un titre enregistré, alors qu’elle était au creux de la vague et qui lui a porté chance pour revenir au sommet des charts R&B américains.
En effet, en 2006, Monica propose l’opus  » The Makings Of Me », qui sera un échec commercial, notamment à cause du choix du premier single, très mal reçu par sa fanbase.
Image de prévisualisation YouTube

Le démarrage de l’opus est donc mauvais et malgré les autres très bons titres du disque, elle n’arrive pas à rattraper les ventes de l’album.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.
RCA ne croit plus en elle, ils veulent la virer et elle se bat pour garder son contrat, chose qui lui prendra plusieurs années. La scène R&B change, il y a beaucoup de nouvelles artistes et elle n’est plus une priorité pour sa maison de disques. C’est alors qu’elle  a l’idée de génie de raconter ses déboires à la télé. Elle lance une télé-réalité qui s’intitule « Still Standing« ( du même nom que cette chanson qu’elle écrit en 2008) où on la voit se battre avec son label pour essayer de revenir au top. Le public est ému et l’intérêt autour d’elle sera relancé. L’opus « Still Standing » sorti en 2010 fait l’un des meilleurs démarrages de sa carrière avec 184.000 ventes.  Un projet porté par la chanson « Everything To Me » qui la voit revenir aux fondamentaux.
Image de prévisualisation YouTube
L’album totalisera 500.000 ventes, mais elle aurait pu faire plus si l’exploitation ne s’était pas arrêtée au second single.

[Chronique] Monica – Still Standing .

Le titre dont on parle aujourd’hui et qui définit bien cette ère est la chanson-titre qui décrit aussi bien cette période de sa vie.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Les paroles sont particulièrement poignantes et c’est son cousin Ludacris qu’elle a choisi pour l’accompagner afin de garder la dimension personnelle de la chanson.

« Oh, listen to me now
Maintenant, écoutez-moi
I’m gonna say it loud
Je vais le dire haut et fort
So you won’t be confused
Comme ça vous ne serez pas pertubés
‘Bout what we talkin’ ‘bout
Par ce dont je vais parler
I been through the storm
J’ai traversé des tempêtes
Had dirt on my name
Mon nom a été traîné dans la boue
I’m still holding on
Et je tiens bon, encore. »

Champion of the game (they said)
La championne à ce jeu (ils disent)
Whatever don’t kill you make you stronger
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort
Well, I must be the world’s strongest woman
eh bien,  Je dois être la femme la plus forte du monde
See I done done a whole lotta growin’
Tu vois, j’ai fait beaucoup de choses, j’ai beaucoup grandi
Everything you say I’m already knowin’
Tout ce que tu dis, je le sais déjà

Elle évoque ensuite le fait d’avoir vu beaucoup de chanteuses de R&B venir et partir depuis ses débuts en 1995:

I been up against ropes
J’ai surmonté les difficultés
Everything you’re going through
Tout ce que tu as traversé
I been there before
Je l’ai vécu
Seen them all come
Je les ai vues toutes venir
And I seen them all go
Et toutes repartir

Avant de faire référence au fait d’avoir vu son ex-petit ami se suicider devant elle.

J’avais un petit copain qui s’est enlevé la vie devant mes yeux 
I asked God why is this happening to me
J’ai demandé à Dieu pourquoi est-ce que ça m’arrivait à moi
But I didn’t fold, I held my own
Mais je ne suis pas tombée, je me suis défendue
And now I’m deep in love with who I belong
Et maintenant je suis éperdument amoureuse de celui à qui j’étais destinée.

Un titre donc très touchant et pertinent car il ne tombe pas dans le pathos. On y voit plutôt une envie de se battre et de revenir, ce qu’elle réussira à faire. La seule erreur sera de ne pas avoir exploitée cette chanson, comme single officiel, car elle avait les moyens d’être un vraie tube. Ceci étant, c’est un souci récurrent chez Monica qui même en ayant les moyens d’aller très haut et étant très battante – comme on peut encore le voir ici- s’est souvent contentée du minimum, en terme de succès commercial.  Cet album aurait pu être certifié platine, si l’exploitation s’était prolongée… et si cette chanson avait été mise en avant auprès d’un plus large public.

[Chronique/Dossier] La fin de l’état de grâce pour Monica avec « New Life »